// Réforme Arts appliqués

La réforme des diplômes nationaux Design & Arts appliqués (DNMADE) entre en vigueur dès 2018 et 2019

Beaucoup de littérature sur le sujet et beaucoup d’informations contradictoires et parfois erronées. Il est temps de faire un peu le tri dans cette jungle de l’infos pour vous, étudiants et parents.

Disparition des BTS Design graphique

Ce que nous savons de sources sûres : Il y a bien une réforme. Nous étions, EEGP, présent l’année passée pour cette présentation par les principaux responsables du Ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur. Ce n’est pas du tout une surprise. Il est dommage que beaucoup d’établissements n’aient pas jugé utile de préparer le public à cette réforme importante. De son côté, l’EEGP avait pris les devants. Oui les BTS en Arts appliqués & Design disparaissent (BTS Design Graphique, stylisme, produit, espace …DMA …).

Les MANAA ne disparaissent pas complètement

Les MANAA ne disparaissent que dans les établissements publics. Ces classes préparatoires perdurent dans les écoles privées et heureusement, car elles représentent 80% des étudiants en Arts appliqués en France. Il semblerait que certains établissement publics souhaitent également garder cette classe préparatoire…

Le DNMADE

Le Diplôme National des Métiers d’Art et de Design, est un diplôme en 3 ans qui n’est pas une licence mais « vaut grade de licence », une nuance qui pourrait avoir son importance à l’avenir. La première année reprend bien une partie du contenu de la MANAA dispensée dans le public. En revanche, gardons à l’esprit que le très faible nombre de places disponibles et l’énorme volume de candidats rendait également cette classe prépa publique inaccessible pour des lycéens sans pratique préalable des Arts appliqués.

Le nombre de places dans cette nouvelle réforme n’augmente pas, voir diminue. Vous pourrez en déduire le niveau d’accessibilité de ce DNMADE dans le public.

Le DNMADE dans le privé est en cours d’accréditation. L’EEGP est déjà positionnée depuis plusieurs mois. Nous verrons si il est indiqué de le proposer dans la nouvelle carte des diplômes ainsi obtenue.

Son contenu est également déjà connu de la plupart des établissements et adopte un fonctionnement déjà en place depuis plusieurs années à l’EEGP : Un principe d’enseignement modulaire en unités de valeur, ainsi que des ateliers et workshops. 

Les Alternatives

Contrairement à ce que l’on peut parfois lire dans la Presse, la réforme est depuis plus d’un an déjà anticipée dans certains établissements privés : L’EEGP en fait partie.

Nous avons déjà mis en place un diplôme BAC+3 en design graphique, un Bachelor reconnu et inscrit au RNCP. D’autres Bachelor seront en place en 2018.

Nous ouvrirons en janvier 2018 un tout nouveau diplôme en Direction artistique reconnu nationalement à BAC + 3.

Enfin, nos diplômes internationaux BTEC, reconnus en France, permettent toujours de se diplômer d’un BAC+2 pour ceux qui le désirent :

Le Ministère de l’éducation Nationale et de l’enseignement supérieure reconnait le BTEC HND (Art & Design) comme une équivalence du BTS français : (…) Les cours de formation professionnelle de niveau supérieur, considérés comme des cours de l’enseignement supérieur, débouchent sur une certification nationale équivalente à un Brevet de technicien supérieur français (Higher National Certificate – HNC) ou l’équivalent d’un diplôme universitaire technologique français (Higher National Diploma – HND). Les étudiants peuvent également préparer des certifications d’entreprises (industry-specific Awards) accréditées par d’autres organismes nationalement reconnus, comme les City & Guilds. (Chambre des métiers ou Chambre de commerce et d’industrie). De nombreux Colleges ont tissé des liens étroits avec certaines universités ou d’autres institutions d’enseignement supérieur, ce qui permet à certains des étudiants titulaires d’un HND d’y poursuivre des études. (…) Extrait de l’étude VF_28496 du Ministère de l’éducation français 2007.

 

Ce qu’il faut retenir

La réforme n’est pas une mauvaise nouvelle. Tout est prêt pour accueillir les étudiants à l’EEGP.
Ils pourront suivre un parcours d’enseignement supérieur et sécuriser un avenir professionnel. N’oublions pas que le diplôme n’est pas une fin en soi, le contenu pédagogique et l’employabilité doivent primer !

En revanche, il est certain que de s’engager vers un diplôme qui disparaît définitivement en 2019 n’est pas le meilleur choix pour la rentrée 2018. L’EEGP diplômera sa dernière promotion de BTS Design graphique cette année. Certains continuent en Bachelor et seront diplômés d’un BAC + 3 en 2019, deux ans avant les premières promotions de DNMADE.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous rendre visite lors des portes ouvertes

Quelques sources d’informations :