1 – COULEUR – Comprendre son importance

 

Comprendre l’importance de la couleur

Il est difficile d’imaginer un monde sans couleurs. Au cours de notre vie, elles sont présentes dans la première image que nous voyons, mais aussi dans la dernière.

Nous sommes nombreux à considérer la couleur comme un moyen extraordinaire d’exprimer des idées et des émotions. Que cela soit pour votre décoration d’intérieur, pour vous habiller, ou parce que vous exercez un métier de l’image, il y a une solution pour augmenter la qualité de vos réalisations, et ne plus faire d’erreurs d’harmonie. Il s’agit de la théorie de la couleur.

Les subtilités des nuances permettent de stimuler, de calmer, d’apaiser, de dynamiser, et même de suggérer des valeurs. Elles peuvent nous nourrir de leur chaleur, nous calmer de leur froideur discrète, et amplifier la connaissance du monde qui nous entoure.

Enfin, la culture a associé des codes à certaines couleurs, des codes largement repris en marketing.

« Nous nous arrêtons au feu rouge, pour laisser passer des gens en bleu sur des bandes blanches quand le bonhomme passe au vert. »

En marketing, cette maîtrise chromatique constitue un facteur essentiel dans le succès d’un produit. La couleur c’est la promesse d’une marque et de ses valeurs.

Pour 84,7% de la population, la couleur est une des premières raisons de l’achat d’un produit en particulier.

Les consommateurs prennent leur décision sur un produit en un éclair, c’est à dire 90 secondes et environ 62%-90% du choix s’appuie sur les couleurs.

Ensuite, compléter un message avec de bonnes couleurs permet d’augmenter sa compréhension de 73%.

La couleur a aussi pour fonction de jouer sur les contrastes et de faire ressortir le produit dans une vitrine ou un rayon, ou de contribuer à le distinguer de ses concurrents.  La couleur stimule effectivement les ventes en attirant l’attention sur un packaging.

Elle représente un atout précieux pour augmenter la notoriété d’une marque d’environs 73%. La mission, la vison, les intentions et l’identité d’une marque peuvent toutes être exprimées par la couleur.

(Visuel de droite réalisé par Slevin Aaron)

En illustration et en digital painting, la couleur permet de marquer une ambiance, de valoriser certains éléments, d’en camoufler d’autres. Elle donne de la profondeur à l’image, et vient renforcer son histoire. On se souvient plus facilement des couleurs que des des formes.

En peinture abstraite, c’est la couleur et son sens qui va donner de la cohérence à l’histoire du tableau.

Enfin, ce qui fait surtout la différence entre un visuel amateur et un bon visuel, c’est cette maitrise chromatique.

Un débutant aura tendance à :

  • Brouiller son visuel en mettant trop de couleurs (ou à ne pas les hiérarchiser). Il vaut mieux privilégier 2 ou 3 couleurs maximum afin de véhiculer un message percutant. Certaines combinaisons de couleurs fonctionnent mieux que d’autres, les couleurs neutres sont vos amis pour éviter un résultat trop chargé.
  • Négliger l’histoire des couleurs, et leur symbolique à travers les pays. Le rouge symbolise par exemple le deuil en Afrique, en Egypte, c’est le jaune.
  • Proposer des palettes très crues, trop saturées, qui rendent la lecture du visuel difficile et désagréable.
  • Choisir des nuances peu fidèles à la réalité dans la réalisation d’une image.

La maitrise de la couleur requiert des connaissances et de l’intuition.
Enfin, il n’existe pas de règles strictes au niveau des couleurs, mais des idées générales dont il faut se munir pour réussir toute harmonie chromatique à travers vos conceptions, que cela soit au niveau de la forme ou du fond. 

Réalisé par Pierre Appell