Skip to content

2 – COULEUR – Comprendre sa physiologie

Présentation du système TSL

Une couleur est définie par 3 paramètres. La teinte, la valeur (ou luminosité), et la saturation. De leurs initiales, ils forment le système colorimétrique “TSL”.

 

Teinte :

 

La teinte est un synonyme de la couleur, mais correspond aussi à un mélange de la couleur de base avec une certaine proportion d’une autre couleur.

 

Valeur : 

La valeur correspond au caractère relativement clair ou foncé d’une couleur, selon la quantité de lumière quelle reflète. Lorsque l’on ajoute du blanc qui reflète la lumière sans changer la teinte, on parle de valeur élevée. Lorsque l’on ajoute du noir, qui absorbe la lumière, et que l’on fonce une couleur sans changer la teinte, on parle d’ombre ou de valeur basse. Ainsi, le rose est une valeur élevée du rouge, et le bordeaux est une valeur basse.

 

Saturation :

La saturation ou pureté est l’intensité d’une teinte spécifique. Elle est fondée sur la pureté de la couleur ; une teinte hautement saturée a une couleur vive et intense tandis qu’une teinte moins saturée paraît plus fade et grise. Quand la saturation est à 0, une teinte devient un niveau de gris. Pour désaturer une couleur dans un système à synthèse soustractive (comme avec de la peinture acrylique), on peut lui ajouter du blanc, du noir, du gris, ou sa teinte complémentaire.

 

 

Les synthèses

La synthèse additive consiste à combiner les lumières de plusieurs sources colorées afin d’obtenir une lumière colorée quelconque. La synthèse additive est utilisée par nos écrans et est constituée des trois lumières de base qui sont le rouge, le vert et le bleu. En mélangeant les couleurs primaires, nous obtenons les couleurs secondaires. Aussi, es couleurs secondaires sont plus claires que les primaires, elles absorberont moins de lumière, c’est pour cela que leur synthèse est appelée additive.

La synthèse soustractive a une logique opposée au système additif. La source lumineuse est le support. Chaque dépôt de colorant va soustraire une quantité de luminosité au papier.
Enfin, la synthèse soustractive concerne tous les mélanges de couleurs exploitant l’éclairement d’un support comme la peinture, la teinture, les encres etc.

Les nuances sont les déclinaisons d’une couleur de base à travers la variation de la valeur, de la saturation et de la teinte. C’est chaque degré d’une même couleur, ou l’intermédiaire entre deux couleurs. Il y a quelques couleurs, il y a une infinité de nuances

La palette est un ensemble de couleurs souvent employées pour décrire une atmosphère ou un thème dominant.

 

 

Réalisé par Pierre Appell